Click on the slide!

Aide à la production

BandeSonImage >> Soutien à la création

La bande Sonimage offre à ses membres des réductions avantageuses...

La bande Sonimage offre à ses membres des réductions avantageuses sur la location d'équipements de tournage professionnel.

L'aide à la production offre 70% de rabais sur location et est dédiée aux projets artistiques.

Click on the slide!

Bulletin en cinéma et vidéo

Servez-vous du bulletin pour vous informer de l’actualité...

Servez-vous du bulletin pour vous informer de l’actualité en cinéma et vidéo, des appels de films, demandes de subvention, offres d’emploi, diffusions de vos films en festival …

Click on the slide!

Répertoire

Répertoire regroupant les ressources en cinéma...

Que vous soyez artisan du cinéma, technicien, comédien, artiste dans le domaine du cinéma ou de la vidéo, professionnel accompli ou en début de carrière, cet outil est pour vous! Il servira à vous promouvoir au niveau régional et national auprès des professionnels du cinéma et de la vidéo.
Crédit photo: Véronique Messier-Lauzon 

Click on the slide!

Formations

La bande Sonimage organise des formations de perfectionnement...

La bande Sonimage organise des formations de perfectionnement en cinéma et vidéo, de niveau débutant et avancé.

Communiquez-nous vos besoins.     Crédit photo: Véronique Messier-Lauzon 

Frontpage Slideshow (version 2.0.0) - Copyright © 2006-2008 by JoomlaWorks

JOIGNEZ-NOUS SUR

twitterfbinstagramlinkedin

Formations

Formation à venir

 

Nous préparons actuellement une formation en mixage sonore. Ça vous intéresse? Contactez-nous pour avoir plus de détails à 

N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions de formation également.

 

FORMATIONS PASSÉES

Introduction d'un projet de création en réalité virtuelle

La fiscalité et la production cinématographique et télévisuelle

Introduction à la lumière et au travail de l'éclairagiste

Scénarisation web

Davinci Resolve : Formation sur l'étalonnage

Comment devenir un producteur indépendant

AQTIS 101

Initiation à la direction d'acteurs pour la caméra

Premier assistant à la réalisation, à l'étape de la pré-production

L'ABC de la distribution

Production cinématographique 

Écriture cinématographique, structure narrative et dialogue

Le travail créatif du DOP et la manipulation de caméras HD - avec Geneviève Perron

Prise de son - avec Dominique Chartrand

 

Culture Saguenay - Lac-Saint-Jean propose la formation

« Introduction d'un projet de création en réalité virtuelle »

Le formateur sera Serge Bordeleau, réalisateut ayant travaillé la réalité virtuelle en documentaire.

OBJECTIF:

Lors de cette formation, les participants pourront apprendre les particularités historiques, techniques et narratives de ce «nouveau» médium qu'est la réalité virtuelle. Ils seront amenés à découvrir les différentes étapes de la production et de la postproduction d'une vidéo 360˚, en vue d'une diffusion sur le web ou d'un visionnement sur un casque de réalité virtuelle (head mounted display). Au terme de cette formation, ils seront outillés pour concevoir une expérience immersive.

CONTENU :

Parmi les sujets qui seront abordés :

- Historique de la réalité virtuelle
- Terminologie : Immersion, présence, empathie et tous les superlatifs associés à la réalité virtuelle...
- Réalité augmentée, réalité virtuelle, réalité mixte
- Vidéo 360˚, 180˚, 2D, 3D, CGI
- Les degrés d'immersion
- L'interactivité
- Les caméras «immersives»
- Scénarisation 360˚
- Expérience utilisateur
- Le tournage en 360˚
- Le son ambisonique – survol des principes et standards
- Postproduction 360° : Stitching, compositing, montage
- Logiciels : Autopanovideo pro, Autopano giga, After effects

DATES: 8-9 juin 2017
DURÉE: 14 heures
LIEU: Chicoutimi
COÛT: 110$ pour 8 inscriptions (Coût du marché 486$)

Si vous désirez vous inscrire, répondre à ce courriel et je vous enverrai le formulaire d'inscription. Places limitées.

Nous préparons actuellement une formation en mixage sonore. Ça vous intéresse? Contactez-nous pour avoir plus de détails à 

N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions de formation également.

Haut de page

 

Culture Saguenay – Lac-Saint-Jean propose la formation
« La fiscalité et la production cinématographique et télévisuelle»

Avec Benoit Gauthier. Monsieur Gauthier est membre de l'Ordre des comptables professionnels agréés depuis 1992. Il a amorcé sa carrière en 1989 au sein d'un important cabinet de Montréal. Il a alors développé une expertise dans le domaine culturel en tant que vérificateur puis directeur. Après un séjour de 3 ans à titre de vice-président finance dans une compagnie de productions cinématographiques, il démarre son propre cabinet en octobre 2000.

OBJECTIF:

Cette formation a pour but de démystifier tout ce qui entoure la fiscalité en production cinématographique et télévisuelle et permettre aux cinéastes professionnels de la région d'acquérir les connaissances nécessaires et de les outiller sur les processus et les bonnes stratégies à adopter.

CONTENU :

· Définition des différents crédits d'impôt disponibles pour la production cinématographique et télévisuelle;
· Les critères d'admissibilité;
· Définir les productions admissibles et les dépenses s'y rattachant;
· Calcul d'un crédit d'impôt;
· Les étapes nécessaires à l'obtention de ces crédits;
· Le rôle des différents organismes gouvernementaux;
· La structure de la corporation et administration de la production (le financement, la comptabilité de production, etc.).

DATE : 22 juin 2016 (lundi)
HORAIRE : 8h30 à 16h30 (7 heures de formation)
DURÉE : 1 journée
LIEU : Centre des arts et de la culture de Chicoutimi, (Salle SS-5)
COÛT : 48 $ / participant (pour 8 inscriptions) - Coût du marché : 235 $

Haut de page

 

Le Conseil régional de la culture propose la formation
« Introduction à la lumière au cinéma et au travail de l'éclairagiste »

Avec Samuel Pinel-Roy. Diplômé au Baccalauréat interdisciplinaire en arts de l'UQAC et a terminé une Maîtrise en arts en 2014. En 2012, il coréalise Donnant donnant, gagnant au 9e Festival du DocuMenteur en Abitibi-Témiscamingue. Son plus récent court métrage de fiction, Ce qui fane, est présentement en distribution. Samuel travaille sur plusieurs autres projets en tant que directeur photo ou électro, au Saguenay – Lac-Saint-Jean et à Montréal. Cette année, il signera notamment la photographie de deux longs métrages documentaires et trois courts métrages de fiction. L'univers cinématographique de Samuel Pinel-Roy est synonyme de portrait, d'introspection, de silence, de contemplation, de quotidien et d'une ambiance singulière agrippant la curiosité du spectateur.

OBJECTIF :

L'objectif de la formation est de présenter les diverses caractéristiques de la lumière et les outils permettant de travailler au cinéma, non seulement du point de vue du directeur photo mais principalement dans le travail concret de l'installation d'éclairage effectué par le département électrique et machiniste.

CONTENU :

· La formation se limitera à de petites et moyennes installations avec des lampes et systèmes électriques ne dépassant pas un système de distribution domestique. L'idée est d'avoir une base pratique sur l'utilisation d'un système électrique en cinéma, ses risques et mesures sécuritaires afin de mieux comprendre le travail de l'éclairagiste de plateau. Une présentation des divers types d'éclairage et lampes utilisées au cinéma et les outils de travail de la lumière;

· Des ateliers pratiques et théoriques auront lieu en studio afin de montrer les réalités d'un tournage professionnel, dans diverses conditions;

Il est à noter que cette formation permet une introduction au travail de l'éclairagiste. Elle s'adresse à des directeurs photo en début de carrière ou des éclairagistes débutants.

DATES : 28 février et 1er mars 2015
HORAIRE : 8h30 à 12h et 13h à 16h30 (2 jours – 14 heures)
LIEU : Centre des arts et de la culture, Chicoutimi (Salle Murdock)
COÛT : 100 $ / participant (pour 8 inscriptions)- Coût du marché : 475 $

Haut de page 

 

Le Conseil régional de la culture propose la formation
« Scénarisation Web »

Avec Louis-David Jutras. Ancien concepteur rédacteur publicitaire chez Cossette Communication, Louis-David participe déjà à l'écriture de plusieurs séries. En 2013, il remporte la bourse du Fonds indépendant de production avec sa Websérie J'aime pas. Nominée aux Gémeaux, au Numix et dans plusieurs festivals à travers l'Europe, la série connaît un vif succès. En 2014, Louis-David remporte à nouveau la bourse du F.I.P. avec sa série Entendu dans les bars. Le pilote E.D.L.B. a été vu plus de 120 000 fois, un effet viral dès la première semaine. Étant présentement en production sur cette série, Louis-David est aussi en train d'écrire une Webdoc financée par la SODEC qui risque de faire beaucoup jaser. M (FIP) est en ligne et en long métrage sur Z ainsi que sur Kebweb et bientôt sur Illico.

OBJECTIF :

Cette formation permettra aux futurs scénaristes Web d'écrire une série prometteuse, de créer une communauté forte sur Facebook, de bien comprendre le pouvoir publicitaire du Web et d'être en mesure d'aller chercher le financement nécessaire pour réaliser leur projet.

CONTENU :

Jour 1 : Tout savoir sur la Websérie

· Comment trouver son idée de Websérie et surtout, apprendre les techniques de scénarisation et de réalisation qui marchent sur le Web;
· Les choses à savoir pour produire un pilote de série professionnel à faible coût. Les atouts importants et les cinq grandes erreurs à éviter;
· Trucs et astuces scénaristiques pour rendre votre pilote viral. Les sept factures du pouvoir conversationnel qui augmenteront les chances de propagation;
· L'important d'une bonne pré-production. Tout se joue à ce moment;
· Apprendre à construire une page Facebook autour de votre Websérie et tout ce qu'il faut savoir pour bien la gérer afin d'augmenter son nombre d'abonnés;
· Les avantages de mettre son pilote de série en ligne le plus rapidement possible.

Jour 2 : Le financement

· Comment bien placer un produit dans une Websérie et combien ça peut rapporter;
· Voir et comprendre les nombreux avantages pour un annonceur de faire du placement publicitaire sur le Web;
· Tout savoir sur les bailleurs de fonds tels que : Fonds TV5, Fonds indépendant de production, la SODEC, LibTV et les Fonds médias Bell (ce qu'il recherche, critères de sélection, etc.);
· Formulaire de demande.

DATE : 17 et 18 janvier 2015
HORAIRE : 8h30 à 12h et 13h à 16h30
LIEU : Secteur Saguenay (à confirmer)
COÛT : 54 $ / participant (pour 8 inscriptions)- Coût du marché : 356 $

Haut de page

 

Le Conseil régional de la culture, en collaboration avec l'INIS, propose la formation
« DaVinci Resolve : formation sur l'étalonnage »

Avec Mathieu Marano, coloriste, monteur online, directeur technique. Depuis 2000, Mathieu Marano œuvre dans le milieu de la production. D'abord en son en tant que technicien attitré au doublage au Studio 408. Il sera ensuite appelé à combler le poste d'assistant-monteur et de directeur technique chez le producteur Contact TV. Sa grande versatilité lui permettra de travailler en tant que monteur pigiste sur plusieurs projets publicitaires, de séries télé et de documentaires. Depuis 2011, il est de retour à la pige et offre ses services de coloristes en publicité, télévision et cinéma tout en continuant à administrer Final Cut MTL. Il donne aussi des formation en étalonnage sur les formats numériques et offre un service de consultation en direction technique.

OBJECTIFS ET CONTENU :

DaVinci est une solution de montage, d'étalonnage et de finition abordable et très performante. Elle permet de traiter les images destinées à la télévision ou à la projection numérique. Ce cours permettra aux participants d'apprendre les bases DaVinci Resolve et de s'initier au métier de coloriste. Au terme de la formation, le participant sera notamment capable de :

· Expliquer les différences entre le traitement des différents types de médias de tournage (RAW, log, compressé, non-compressé);
· Comprendre le rôle de coloriste;
· Importer un projet des différents logiciens de montage (Avid, Final Cut Pro);
· Balancer une image avec les outils primaires, les secondaires, les PowerWindows et les nodes;
· Livrer un projet dans les spécifications télévisuelles;
· Utiliser les techniques de montage de base dans DaVinci Resolve 11;
· Gérer, synchroniser et ajuster le son et les pistes dans un contexte de montage;
· Utiliser les modules d'effets pour améliorer un plan ou modifier les plugiciels d'effets OpenFX.

DATES : 4 et 5 octobre 2014 (samedi et dimanche)
HORAIRE : 8h à 12h et 13h à 17h (2 jours)
LIEU : Centre des arts et de la culture, Chicoutimi (salle 1)
NIVEAU: Débutant / Intermédiaire
COÛT : 136 $ / participant (pour 8 inscriptions)

Haut de page

 

Comment devenir un producteur indépendant?

Avec Jean Tourangeau et Marco Frascarelli

19 juin 2014, 8h30 à 17h00, Centre des Arts et de la culture de Chicoutimi

Contenu

Cette formation s’adresse aux producteurs, réalisateurs, scénaristes et chargés de projet.

Vous avez un projet de film ou de web, mais ne savez pas par où commencer pour produire ? En région, est-ce différent ? A-t-on toutes les ressources nécessaires autour de soi ? Vous avez cherché un producteur dans votre région et vous n'avez pas trouvé ? Vous préférez peut-être vous produire vous-même ? Cette formation aborde le court, la websérie, le premier long métrage.

 

Les formateurs – sous la forme d'un duo, producteur exécutif et producteur délégué, comme dans une boîte de production – décriront les étapes à suivre : de l'incorporation au financement : SODEC jeunes créateurs, Fonds TV5 pour la création numérique, FIP, Téléfilm, etc). Ils identifieront les éléments qui s’avèrent « gagnants » lors du dépôt. Ils détailleront le plan de financement – incluant des partenaires en service – tournage et post-production - à partir du dépouillement de votre film ou votre websérie. Ils recréeront une campagne de sociofinancement tant pour créer un buzz que pour atteindre vos objectifs à court ou moyen terme. La journée est truffée d'exemples et de cas concrets.

 

L'atelier se terminera sur les études de cas que les participants proposeront librement à l'ensemble du groupe.

 

Objectifs

Au terme de la formation, les participants seront en mesure de :

Mettre en place les composantes d’une structure financière d’un court, d'un long métrage, d'une websérie ;

Identifier le matériel qui fait la différence lors d'un dépôt ;

Assimiler rapidement les étapes à suivre pour une opération de sociofinancement ;

Acquérir des capacités en vue de décliner un projet en fonction des nouvelles plateformes

Évaluer les éléments nécessaires pour se produire soi-même ou trouver un producteur.

 

Formateurs 

Jean Tourangeau s’est illustré comme distributeur, producteur au contenu et script-éditeur. En 1993, il s’associe à Trinôme qui crée dès 1996 une des premières téléséries avec un volet sur le Web. Il a travaillé en magazine, fiction jeunesse et série documentaire pour la télévision généraliste et divers canaux spécialisés. Plusieurs de ses productions ont marqué la télévision, dont Pignon sur rue, le premier docusoap au Québec. Il anime depuis 6 ans le programme Gestion de la production audiovisuelle : toute une entreprise!, sur les modèles d'affaires convergents et multiplateformes pour l'École des médias de l'UQAM et le RFAVQ. Il est consultant pour diverses entreprises de pointe à travers le Québec.

 

Marco Frascarelli est producteur. Co-fondateur des Productions Babel, il a déjà à son actif plusieurs courts métrages dont Simple coup du destin, San Angeles, Sortir du bois. Il est surtout connu comme un pionnier et un chef de file en web avec les séries Temps Mort (tou.tv) qu'il a déclinées aussi en long métrage (ARTV) : Prix Gémeaux 2012, nommé aux Emmy Awards 2012 et 2013, lauréat au Banff World Media Festival 2011. Son plus récent projet de websérie Projet-M (FIP) est en ligne et en long métrage sur Z ainsi que sur kebweb et bientôt sur Illico.

                                                 

Clientèle visée : La formation s'adresse aux producteurs, réalisateurs, scénaristes et chargés de projet

Niveau : Débutant / Intermédiaire

Préalables : Aucun

Nombre de participants : 8 minimum

Durée de la formation : 7 heures

Coût : 65$ pour 15 participants (Montant plus élevé s'il y a moins de participants)

Haut de page

 

AQTIS 101 - Initiation au travail de technicien de l'image et du son

Formateur: André Ouellet

Les 12 et 13 avril 2014, Chicoutimi

PRÉSENTATION

Cette formation poursuit les objectifs suivants :
-Initier les participants au travail dans le domaine du cinéma et de la télévision en tant que technicien de l'AQTIS;
-Présenter l'AQTIS et informer les futurs membres sur la vie syndicale (historique, mission, vision, valeurs, structure et services);
-Familiariser les participants avec les règles de base et les normes en vigueur en santé et sécurité;
-Informer les participants sur la nature du travail des techniciens sur les différents plateaux de tournage : les postes, le rôle et le respect de chacun, les documents, les particularités selon les productions, les avantages et les irritants du milieu.

CONTENU
Jour 1
Présentation de l'AQTIS
- Bref historique
- Présentation de l'AQTIS
- Obligations des travailleurs
L'univers syndical
- Présentation sommaire des ententes collectives (film, vidéo, publicité)
La santé et la sécurité sur un plateau de tournage
Les différents services offerts par l'AQTIS
Examen

Jour 2
Travailler sur un plateau AQTIS
- Les postes et leur rôle
- Particularités des différents types de productions
- Déroulement d'une production
- Déroulement d'une journée de tournage
- Examen

Une présentation PowerPoint comprenant des informations et des photos illustrera les propos des formateurs.

MÉTIERS VISÉS
Nouveaux et futurs techniciens de tous les métiers.

Consultez les critères d'adhésion de tous les départements.

NOTE: Il est nécessaire d'avoir suivi la totalité des jours de formation pour obtenir l'attestation.

PRÉALABLES
Aucun

CRITÈRES D'ADHÉSION
*Formation obligatoire pour devenir membre de l'AQTIS

Plus d'informations, visitez le site de l'AQTIS

Haut de page

 

Initiation à la direction d'acteurs pour la caméra

Avec Jean-Pierre Bergeron

Les 6, 7 et 8 décembre 2013

Objectifs

Tout en demeurant une initiation, la formation vise à atteindre le plus possible les objectifs suivants:

· Bien assimiler la différence entre l'interprétation d'un rôle et son exécution.

· Définir les critères typiques qui doivent être rencontrés adéquatement dans l'exécution d'une performance d'acteur ou d'actrice.

· Devenir plus familier avec les divers outils à la disposition d'un réalisateur ou d'une réalisatrice pour aider l'acteur ou l'actrice à rencontrer adéquatement ces critères.

· Acquérir une méthode de travail pour créer le meilleur casting possible.

Contenu

Évolution du jeu, du 19ème siècle à nos jours : de la grandiloquence du théâtre de jadis à la recherche moderne d'authenticité.

Définition et explication des critères qui sont généralement rencontrés avec succès dans une bonne performance, qu'elle soit dramatique, comique ou hybride: sincérité, authenticité de l'émotion, spontanéité, variété, signification humaine et parfois sociale ou politique.

Divers problèmes pouvant se présenter en direction d'acteur et d'actrice. Problèmes majeurs : l'acteur ou l'actrice exagère - pousse - émotivement, physiquement, ou sonne faux ; ou encore l'acteur ou l'actrice n'arrive pas à se laisser aller, intellectualise trop ou en tout cas de façon nuisible à sa performance, etc.

Étude du solfège de l'acteur, ou des règles de l'art dont la pratique permet de rencontrer les critères énoncés ci-haut. De ces règles découlent de nombreux outils disponibles pour le réalisateur ou la réalisatrice : amener les acteurs à parler le texte comme s'il venait d'eux et non d'une page de scénario, donner des actions à exécuter - physiques ou non physiques -, donner des images de référence (« C'est comme si... ») aidant l'acteur et l'actrice à s'approprier le rôle, etc.)

Méthodologie

Jean-Pierre Bergeron aura avec lui une équipe de 2 acteurs et 2 actrices, avec qui il aura eu l'occasion de travailler au préalable. Les membres de cette équipe seront donc familiers au départ avec la terminologie utilisée, les critères mentionnés ci-haut et certains des outils.

Les explications seront appuyées de démonstrations pratiques : Jean-Pierre dirigera les membres de son équipe dans deux ou trois scènes du cinéma international, devant les réalisateurs et réalisatrices en apprentissage. Tout au long des deux jours de formation, les réalisateurs et réalisatrices alterneront constamment avec Jean-Pierre, en dirigeant les acteurs et actrices dans des scènes différentes mais semblables à celles utilisées par lui. Une partie de ce travail de direction par les réalisateurs et réalisatrices sera faite devant tous et une autre partie de façon plus privée, en sous-groupe.

Il y aura visionnement decertaines parties du travail.

Les commentaires de Jean-Pierre seront honnêtes, clairs et bienveillants.

Formateur

JEAN-PIERRE BERGERON joue dans trois films québécois de 2013: LE RELAMPEUR, 1987 et LES QUATRE SOLDATS. Depuis plusieurs décennies, il occupe comme acteur une place unique dans l'imaginaire québécois. De plus, il est de retour cette saison-ci dans la série TRAUMA et on le verra également dans MENSONGES et CES GARS-LÀ. Depuis environ dix ans, il partage sa carrière entre le Québec et les États-Unis. On l'a vu dans ALIAS, THE YOUNG AND THE RESTLESS, THE NEW POSEIDON ADVENTURE, JUST DESSERTS et plusieurs autresproductions américaines. Il fût formé à l'ÉCOLE NATIONALE DE THÉÂTRE puis, il se perfectionna au HB STUDIO à New-York. Au HB Studio, il étudia du même coup comme professeur de jeu, guidé par HERBERT BERGHOF et UTA HAGEN, des descendants artistiques de STANISLAVSKY. Son premier film comme auteur/réalisateur, le court métrage ALONE WITH MR. CARTER obtient beaucoup de succès à travers le monde, tant dans les festivals que maintenant sur iTunes et autres plateformes. Entre autresdistinctions, le film gagna le prix du Meilleur Court Québécois à Fantasia 2012. Jean-Pierre Bergeron prépare HITCHHIKING IN THE DARK, son premier long métrage comme auteur/réalisateur et cette fois acteur. Ce film est en montage de financement et la distribution inclut Roy Dupuis, Guylaine Tremblay et Emmanuel Bilodeau.

Clientèle visée : La formation s'adresse à tout réalisateur ou réalisatrice professionnel désirant se former en direction d'acteur pour la caméra (cinéma, télévision, web).

Niveau : Intermédiaire
Préalables : Avoir réalisé au moins un film.
Nombre de participants : 12 (4 comédiens et 8 réalisateurs)
Durée de la formation : 21 heures (4 heures de travail entre le formateur et les comédiens stagiaires, 17 heures de travail entre le formateur et les réalisateurs)
Coût : À déterminer

Haut de page 

 

Formation Premier assistant à la réalisation, à l'étape de la pré-production 

Avec Sinan Saber

Le Conseil régional de la culture (CRC) propose la formation « Premier assistant à la réalisation, à l'étape de la pré-production » avec Sinan Saber, qui baigne dans le domaine de la production cinématographique depuis plusieurs années. Partageant sa vie entre l'Europe et le Canada, M. Saber a étudié en Suisse et à Montréal et enchaîne les productions de toutes les catégories, de provenance locale ou étrangère, en passant par les téléfilms, longs métrages et vidéoclips.

Objectifs :
- Être en mesure d'effectuer un dépouillement professionnel d'un scénario de long métrage
- Analyser le scénario afin de voir si le projet est réaliste ou non, en fonction du budget
- Préparer les horaires préliminaires de tournage

Contenu :
- Dépouillement d'un scénario : lecture et dépouillement professionnel d'un scénario afin de déterminer le nombre de personnages, les lieux nécessaires au tournage, les décors, accessoires et autres aspects qui ont un lien sur les effectifs humains et matériels du tournage
- Analyse du scénario et du budget : Déterminer si le scénario est réaliste en fonction du budget. Il y a plusieurs aspects à penser pour comprendre si une réécriture du scénario est nécessaire ou si le budget doit être adapté pour que l'ensemble soit réaliste
- Préparation des horaires et réalités du terrain : Faire les choix, en collaboration avec la production, afin de déterminer les meilleures options quant à la faisabilité du scénario en fonction du budget. Suite aux décisions, une méthodologie doit être expliquée pour que les futurs assistants soient en mesure de réaliser les horaires de tournage pour que les journées soient plus efficaces

Dates : 13 et 14 juillet 2013 (samedi et dimanche) – 9 h à 12 h et 13 h à 17 h
Lieu : Saguenay (endroit précis à confirmer)
Coût : 59 $ / participant (pour huit inscriptions) – Coût du marché : 390 $
*8 participants minimum

*Cette formation est organisée avec la collaboration du Conseil régional de la culture du Saguenay-Lac-Saint-Jean et l'appui financier d'Emploi-Québec.

Haut de page

 

Formation L'ABC de la distribution

Avec Catherine Thériault

Jeudi le 20 juin 2013à Chicoutimi, de 18h à 22h

De la salle de cinéma à la plateforme web, en passant par les festivals, comment promouvoir et distribuer efficacement un court métrage au Québec. Qui sont les joueurs clés du milieu, quelles sont les étapes à franchir pour que son film soit vu, quels sont les outils nécessaires pour y arriver ?

Cette formation s'adresse aux cinéastes et aux producteurs de films indépendants qui souhaitent approfondir leurs connaissances sur les différentes stratégies à adopter pour la distribution d'une œuvre. Ces stratégies seront élaborées en tenant compte du type d'œuvre réalisée (genre, durée, facture visuelle) et de toutes les plateformes de diffusion existantes (salle de cinéma, télédiffuseurs, festivals, vidéo sur demande, DVD, Web). La formation mettra l'emphase sur la distribution de courts métrages en tous genres. Il n'y a aucun pré-requis pour s'inscrire à cet atelier.

Objectifs

Au terme de la formation, le participant sera en mesure de :

• Connaître les principaux distributeurs indépendants au Québec et reconnaître les spécificités de chacun.

• Être en mesure d'établir la meilleure stratégie de distribution et de promotion possible selon le type d'œuvre réalisée ou produite.

• Comprendre le cycle de distribution traditionnel et alternatif d'une œuvre et tous les marchés de diffusion qui s'y rattachent.

• Connaître les catégories de festivals et leur impact sur la carrière d'un film.

• Concevoir le matériel promotionnel nécessaire à la distribution d'une œuvre, sur le web, les réseaux sociaux et dans les médias traditionnels.

• Comprendre les avantages et les inconvénients d'une auto distribution vs de signer un contrat avec distributeur.

• Connaître et faire respecter ses droits d'auteur.

Formatrice > Catherine Thériault
Détentrice d'un baccalauréat en communication de l'UQAM, Catherine Thériault s'implique depuis plus de dix ans dans le milieu des arts médiatiques. Ayant fait partie de la première cuvée de cinéastes membres de Kino00, elle assure la coordination de l'organisme pendant deux ans, en plus d'y réaliser une vingtaine de courts métrages. Par la suite, elle obtient un DESS en gestion des organismes culturels du HEC Montréal et fonde un organisme dédié à la distribution du court métrage québécois, Travelling, les films qui voyagent. De 2007 à 2012, Catherine Thériault assure la direction générale et artistique de cet organisme et contribue de façon significative au rayonnement du court métrage québécois. En juin 2012, elle intègre l'équipe de Vidéo Femmes à titre de directrice générale et artistique et conserve la présidence de Travelling.

MATÉRIEL pédagogique
Extraits de films et matériel promotionnel tel que : affiche, bande-annonce, site Web, etc.

Clientèle visée : Cette formation s'adresse à tous les professionnels du milieu qui réalisent ou produisent des films (courts ou longs) indépendants.
Niveau : Débutant
Préalables : Connaissance du milieu cinématographique.
Nombre de participants : 8
Durée de la formation : 4 heures

Coût : 32$ (coût du marché : 140 $)

*Cette formation est organisée avec la collaboration du Conseil régional de la culture du Saguenay-Lac-Saint-Jean et l'appui financier d'Emploi-Québec.

Haut de page

 

Formation en production cinématographique
Avec Cédric Bourdeau

Organisée en collaboration avec Les films de l'Autre
Le 27 et 28 avril 2013

Voici une formation, permettant à tous les cinéastes de la région d'acquérir de bonnes bases de connaissances sur la production cinématographique. Cette formation, de niveau débutant, vous donnera les outils et les connaissances nécessaires pour le développement et le financement de vos futurs projets de films : court, moyen, long métrage, documentaire, animation, etc.

Contenu de formation

Budget de production
La formation permet de vous familiariser avec le fonctionnement d'un budget type de production et les particularités inhérentes à chaque poste budgétaire. La formation est basée sur un chiffrier Excel interactif conçu et développé par les Films de l'Autre, selon les normes de Téléfilm Canada. On y aborde également des notions de financement, normes syndicales, etc.

Structure de financement en cinéma
La formation donne des connaissances sur le financement de films indépendents: définition des différents types de financement et leurs incidences sur la structure financière, sources de financement spécifiques à chaque format (court, moyen, long métrage), sources de financement non traditionnelles, financement intérimaire et structure de récupération.

Outils de gestion
De plus, les participants vont découvrir deux outils de comptabilité nécessaires à la saine gestion d'une production, avec exemples à l'appui : le rapport de coûts et le mouvement de trésorerie. Un survol des éléments de comptabilité générale vont être expliqués, tels le choix d'un système comptable et les contrôles internes (petite caisse, comptes de dépenses, feuilles de temps, bons de commande, etc.)

Formateur > Cédric Bourdeau

Suite à un Baccalauréat en communication, profil cinéma, et une Maîtrise en gestion de projet, Cédric Bourdeau travaille comme adjoint puis directeur administratif aux seins de différents organismes culturels en musique et en théâtre. C'est en 2005, qu'il orienta sa carrière vers la production cinématographique en fondant sa compagnie de production, Les Productions Kinesis. Au sein de cette dernière, il produira une dizaine de courts métrages, trois longs métrages documentaires et une fiction.

Parallèlement à ces activités, il intègre la compagnie Les Films de l'Autre en 2007 où il occupe les fonctions de producteur conseil. Les Films de l'Autre est un centre d'artiste comprenant 34 réalisateurs membres, que Cédric doit former en leur enseignant les aspects financiers de la production cinématographique afin qu'ils soient en mesure de s'autoproduire. Outre son rôle de formateur, il supervise tous les aspects financiers des films qui y sont produits. Aux cours des cinq dernières années, quatre courts métrages et huit longs métrages, dont quatre en fiction, voient le jour. C'est également au sein de cette compagnie qu'il donne depuis cinq ans des formations en budgétisation, financement et contrôle de gestion en cinéma pour les cinéastes de la relève. Ces différentes expériences font, qu'à la demande de la SODEC et par le biais des Films de l'autre, il dispense des consultations auprès des cinéastes, qui ont obtenu des fonds du programme Jeunes créateurs de la SODEC, dont les paramètres légaux, financiers et budgétaires de leurs projets ne répondent pas aux normes en vigueur dans l'industrie. Actuellement, en plus de ces différentes fonctions aux Films de l'Autre, Cédric produit deux long-métrages de fiction, un au sein des Productions Kinesis et l'autre comme producteur externe pour la compagnie de production Transmar Films.

Clientèle visée : Cette formation s'adresse à tous les cinéastes qui veulent apprendre à autoproduire leurs films et qui veulent connaître les options de financement.

Niveau : Débutant
Préalables : Connaissance du milieu cinématographique.
Nombre de participants : 8
Durée de la formation : 2 jours (14 heures)
Coût : 62$ (tarif régulier de 345$)

*Cette formation est organisée par La bande Sonimage avec la collaboration des Films de l'Autre, du Conseil régional de la culture du Saguenay Lac-Saint-Jean et avec l'appui financier d'Emploi-Québec.

Haut de page

 

Formation d'écriture cinématographique, structure narrative et dialogue
Avec Sophie Beauparlant

Les 16-17 février 2013

Au moment où François Macerola, président de la SODEC, lance un appel pour de « meilleurs scénarios » et annonce un possible resserrement des critères de dépôt de projet, La bande Sonimage souhaite donner des outils aux créateurs de la région pour améliorer leurs projets à l'étape du développement. Il sera ainsi possible de peaufiner les scénarios et maximiser les chances de recevoir un appui des subventioneurs (SODEC, Téléfilm, CALQ, CAC, etc.).

Un scénario avec des lacunes donne rarement un bon film. Voilà pourquoi il est si important de peaufiner cette étape de la création avant d'entreprendre la réalisation. En plus d'aborder brièvement les mécanismes de base de la scénarisation (film de fiction), la formation ciblera particulièrement les points suivants :

Spécifités de l'écriture cinématographique :
écrire avec les moyens d'expression de l'image et du son : mise en scène, direction artistique, direction photo, montage, bande sonore, etc. ;
écrire un récit où se dessinent déjà des enjeux de réalisation autant esthétiques que budgétaires ou de faisabilité.

Le dialogue :
exploiter le potentiel du sous-texte et de l'implicite dialogal ;
maîtriser la richesse du contexte filmique pour écrire les répliques ;
vaincre sa peur de faire parler ses personnages.

La structure dramatique :
gérer la tension dramatique par l'action, les personnages, l'enchaînement et l'ordre des scènes ;
manipuler avec finesse les savoirs des personnages ;
construire un récit qui progresse avec fluidité et de façon captivante.

Le synopsis et documents de développement :
comment écrire les divers types de synopsis ;
peaufiner tous les documents d'un dépôt de projet ;
conseils et erreurs à éviter pour mettre son projet en valeur ;
comment évaluer le potentiel d'un projet.

La formation prendra une forme dynamique où les principes de scénarisation seront présentés par le biais d'extraits de scénarios et de films, ainsi que par des courts exercices pratiques.

Formatrice > Sophie Beauparlant

Sophie Beauparlant réside au Saguenay. Elle a acquis au fil des années une solide expertise en scénarisation, en enseignement et agit régulièrement à titre de consultante. Elle est l'auteure d'une thèse de doctorat faite à l'UQAC dont le sujet est le dialogue au cinéma. Elle est également diplômée du baccalauréat et de la maîtrise en communication (cinéma) de l'UQAM ainsi que du volet scénarisation de l'INIS. Elle enseigne la scénarisation au département ATM du Cégep de Jonquière depuis 2002. Elle assure également des charges de cours en cinéma dans le milieu universitaire. Elle donne des formations professionnelles en développement de projet filmique. Elle a été responsable du Ciné-club de Jonquière durant plusieurs années. Sophie Beauparlant est aussi active dans le milieu cinématographique. Elle est conseillère à la scénarisation (court et long métrage) et fait partie de divers comités de lecture et de sélection de projets dans le milieu du cinéma, notamment pour la SODEC. Elle a fait partie de l'organisation du Festival Regard sur le court métrage au Saguenay où elle a coordonné, entre autres, l'activité de lecture publique de scénarios. Elle est membre de la SARTEC.

Clientèle visée : Cette formation s'adresse aux scénaristes, mais également aux professionnels du milieu qui travaillent avec des scénarios (réalisateurs, producteurs, monteurs, acteurs, etc.).

Niveau : Avancé
Préalables : Avoir déjà scénarisé un film de fiction (peu importe la durée).
Nombre de participants : 6
Durée de la formation : 2 jours (14 heures)
Coût : 62,50$ (tarif régulier de 345$)

*Cette formation est organisée par La bande Sonimage avec du Conseil régional de la culture du Saguenay Lac-Saint-Jean et avec l'appui financier d'Emploi-Québec. 

Haut de page

 

Le travail créatif du DOP et la manipulation de caméras HD

Avec Geneviève Perron

17 et 18 décembre 2011 (de 9h à 12h et 13h à 16h), à La Pulperie de Chicoutimi

Coût : 98 $ environ (tarif régulier de 450$)

slider4_1-BR

La caméra est l’outil premier du directeur photo, son pinceau, sa plume. Maîtriser celle-ci lui est essentiel pour transposer librement sa volonté artistique. Cette formation avancée, à la fois technique et artistique, permettra aux étudiants de pousser davantage leur démarche à la caméra en effectuant divers exercices pratiques. Des visionnements d’extraits de films(fiction court / long métrage et documentaire) commentés par la formatrice, permettront aussi un retour direct sur les apprentissages.

Thématiques abordées :

•       Différents types de caméras HD (Sony XDCAM EX1, Sony F3, Canon 5D Mark II) ;

•       Manipulations de caméra HD

(formats de tournage, exposition, mise au point, profondeur de champ, température de couleur) ;

•       L’optique (montures, choix artistique de la focale)

•       Les accessoires caméras

(support pour caméra à l’épaule, moniteur, follow focus, mattebox, filtration) ;

•       La lumière (objectifs d’un éclairage, éclairage en 3 points, qualités de la lumière, différentes sources pour différents situations, lumière naturelle) ;

•       L’approche artistique de la direction de la photographie ;

•       La relation entre le directeur photo et la réalisation.

 

Formatrice > Geneviève Perron, Directrice de la photographie

Geneviève Perron travaille comme directrice de la photographie en fiction et en documentaire. Elle est aussi photographe. Elle a entre autres signé la direction photo du film Le journal d’Aurélie Laflamme (Films Vision 4) et co-dirige la photo du long-métrage Cendres de cailloux (Palomar), en cours de production. Elle a tourné trois longs-métrages documentaires dont le film J’m’en vas reviendre, sur la vie et l’oeuvre de Stephen Faulkner. Elle a travaillé au cours des dernières années sur plusieurs web-séries et séries télévisuelles dont l’émission Fais ça court, sur les ondes de Télé-Québec, où elle a tourné plus d’une cinquantaine de courts films. Elle compte aussi à son actif plus d’une vingtaine de courts-métrages, dont L’astronaute, de Christian Laurence, film pour lequel elle s’est méritée un prix spécial du jury au CFC Worldwide Short Film Festival de Toronto en 2008. Elle a aussi signé l’image d’une vingtaine de films publicitaires et vidéoclips. Geneviève enseigne aussi la direction de la photographie à l’INIS depuis trois ans.

Clientèle visée : Réalisateurs et directeurs photo émergents, assistants caméra et métiers connexes

Niveau : Avancé 

Nombre de participants : 14 maximum

Cette formation est organisée par La bande Sonimage avec la collaboration de l’INIS, du Conseil régional de la culture du Saguenay Lac-Saint-Jean et avec l'appui financier d'Emploi-Québec.

Haut de page

 

Prise de son

Avec Dominique Chartrand 

21 et 22 mai 2011 (de 9h à 12h et 13h à 16h), à La Pulperie de Chicoutimi

Coûts d’inscription : 75$ / participant

preneuse_de_son-site_3pouces

Dominique Chartrand, Ingénieur du son

Dominique Chartrand est un ingénieur de son émérite qui a collaboré à plus d'une cinquantaine de films et documentaires avec des cinéastes de renom dont Denis Arcand (sur Love and Human Remains), André Forcier (sur L'eau chaude, l'eau frette, La comtesse de Bâton Rouge), Gilles Carle (sur Ô Picasso), Léa Pool (sur La demoiselle sauvage), Kim Nguyen (sur Le marais, Truffe) et Érik Canuel (sur Nez rouge, Le dernier tunnel, Bon Cop, Bad Cop). Dernièrement, il s'est mérité le prix Jutra Meilleur son pour le long métrage Babine et a reçu deux prix Génie pour Le dernier tunnel et Bon Cop, Bad Cop.

Formation 

Lorsqu'il est question de prise de son au cinéma, celle-ci demeure méconnue malgré son apport fondamental à toute production. Par le biais d'exercices pratiques et de visionnements d’extraits de films, cet atelier intensif permettra aux participants de démystifier, de comprendre et de mieux maîtriser les facettes les plus subtiles de cet art technique.

 Thématiques abordées :

•    Notions de base de la prise de son directe ;

•    Utilisation des micros sans fils ;

•    Le micro perche, premier témoin ;

•    La prise de son dans la chaîne des événements ;

•    Préparation et choix de matériels adaptés au tournage prévu (fiction, documentaire, reportage…) ;

•    Tour d’horizon des « Buzzwords » incompris : roomtone, ambiance, MOS, stéréo/multipistes, playback, etc ;

•    L’équipe son en fiction : balance entre acharnement et compromis. 

Cette formation est organisée par La bande Sonimage avec la collaboration de l’INIS, du Conseil régional de la culture du Saguenay Lac-Saint-Jean et avec l'appui financier d'Emploi-Québec.

Haut de page

 

Vous avez des suggestions de formations ?

Communiquez-nous vos besoins de formation de perfectionnement en cinéma et vidéo.

<<  Septembre 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
      1  2  3
  4  5  6  7  8  910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

btn_repertoire

Liste D'envoi



Recherche

Derniers inscrits


ville_saguenay
promo_saguenay conseilemploi_quebec conseil_quebecconseil_saguenay

Réalisation et hébergement signés tegara.ca / © mai 2010